Menu Fermer

Les meilleurs cuiseurs à riz électriques pour votre maison : Guide d’achat, prix et avis

Préparer un bon riz n’est pas toujours facile. Cela implique beaucoup d’attention à un certain paramètres. Par exemple, vous devez faire attention à la qualité d’eau nécessaire, pour que votre riz ne soit pas trop pâteux après préparation. Heureusement, les cuiseurs à riz électriques vous aident à résoudre ces problèmes afin que vous puissiez savourer un délicieux riz à moindre effort. Ceci est notre Guide d’achat complet des meilleurs cuiseurs électrique pour votre maison.

Meilleures cuiseurs à riz électriques : notre sélection

Quels est le meilleur cuiseur à riz électrique ?

Au cours du dernier mois, nous avons utilisé ces quatre cuiseurs à riz pour préparer avant tout deux types de riz blanc (grain long et rond). Nous les avons ensuite utilisé pour d’autres préparations, comme des légumes, du poulet et de la viande mijotée.

Cela nous a permis de vérifier leur fonctionnement, l’ adhérence de leurs plateaux internes , la façon dont le riz qu’ils préparent se présente et si le nettoyage de l’appareil , une fois terminé, est facile ou non.

Le riz étant un aliment qui dégage une grande quantité d’amidon, à cette occasion, et compte tenu du type de préparation choisie, il a été préalablement lavé avant cuisson.

Le modèle gagnant de notre expérience est le cuiseur à riz électrique Russell Hobbs 1975-56. Ce modèle équilibre très bien les critères d’évaluation. Il se distingue avant tout par sa conception soignée, son nettoyage facile, l’aspect du riz et la possibilité de l’utiliser comme cuiseur vapeur, avec des résultats tout aussi satisfaisants.

Cuiseur à riz Russell Hobbs 1975-56 : notre préféré❤️

Points forts :

  •  Conception soignée ;
  •  Bonne expérience utilisateur.

Point faible :

  • Le plateau vapeur n’intègre pas de poignées.

Dans la conception, il se démarque légèrement de ses concurrents, non pas tant pour la qualité de ses matériaux (pratiquement identiques, principalement en acier inoxydable), mais pour la finition et le soin des détails . Cela rend ce modèle les plus attrayante de tout les autres. Ce cuiseur à riz a obtenu le score le plus élevé de la comparaison grâce aux bons résultats qu’il offre. Ces caractéristiques techniques de résument comme suit :

• 2,7 kg de poids ;

• 1,8 litres de capacité ;

• 700 watts de puissance ;

• Dimensions de 284,5 x 284,5 x 229,9 mm ;

• Fonctions de maintien au chaud et d’arrêt automatique ;

• Livraison avec un plateau vapeur, une spatule et un gobelet doseur.

D’une part, la texture du grain cuit donne de bonnes sensations dans la bouche et la saveur est riche. De plus, vous obtenez rapidement les mesures de riz et d’eau qui fonctionnent le mieux.

D’autre part, il convient de noter qu’il profite très bien de la puissance élevée. Hormis sa fonction de cuiseur à riz, il offre aussi la possibilité de cuire à la vapeur d’ autres aliments, tels que les viandes et les légumes, grâce au plateau supplémentaire inclut.

Un tableau utile des quantités et des temps de cuisson a été ajouté à son mode d’emploi, ainsi que d’autres recommandations à prendre en compte. Sa fonction de maintien au chaud automatique est très efficace. Aussi le nettoyage de l’appareil est simple et l’élimination, par exemple, des restes d’amidon, ne pose aucune difficulté.

Retenez que c’est un cuiseur à riz qui cuit très bien. Il est aussi bien pour le riz que pour les légumes, que vous pouvez préparer dans le bac à vapeur supplémentaire. Sa puissance de 700 watts fonctionne bien et le nettoyage de l’appareil est facile.

Astuce : Pour éviter l’adhérence du riz à la machine, il faut mettre un jet d’huile dans l’appareil au début de la préparation.

Cuiseur à riz Princess 271950 : l’option alternative

Contrairement aux autres, c’est le seul qui ne fonctionne pas aussi comme un cuiseur vapeur. Cependant, son fabricant indique qu’il peut être utilisé pour d’autres préparations, comme un gâteau au chocolat ou le flocons d’avoine. La première chose que vous devez savoir est que, comme le modèle précédent, il offre une capacité de 1,8 litre.

Le modèle comprends entre autres :

• une cuillère ;

• une spatule ;

• Un doseur en plastique.

Vous pouvez préparer jusqu’à dix portions du diseur en plastique. Son mécanisme de fonctionnement est identique aux autres cuiseurs à riz. Vous introduisez le riz à cuire dans le plateau amovible (il est en aluminium ) et le remplissez d’eau. Pour calculer la quantité de liquide dont vous avez besoin, il est préférable de se guider sur les repères indiqués sur l’appareil.

Ensuite, vous connectez l’appareil au courant électrique. La commande « WARM » s’allume en orange et le cuiseur à riz commence la cuisson lorsque vous abaissez le levier de commande pour activer la position « COOK ». À la fin du processus, la commande « WARM » est à nouveau activée pour maintenir le riz au chaud..

Au début, le résultat peut ne pas être ce à quoi vous vous attendiez. Mais au fur et à mesure que vous l’utilisez et que vous testez les quantités d’eau, vous vous y habituerez rapidement. La machine fonctionne bien et la texture du riz est l’une de celles que nous avons le plus appréciées. Son grain aussi. L’autre caractéristique à noter est la fonction de protection contre la surchauffe et l’ébullition à sec , empêchant le riz de bouillir et de brûler en l’absence d’eau.

Cuiseur à riz Orbegozo C0 3025 : le meilleur rapport qualité/prix

Ce cuiseur à riz est l’ option la moins chère de ce comparatif. Cependant, cela ne l’empêche pas d’offrir un rapport qualité/prix intéressant. Ses matériaux de fabrication ( inox et aluminium ) promettent une résistance et une durabilité optimales. Ses performances sont également excellentes, malgré le fait qu’il offre une puissance( 400 watts) légèrement inférieure à celle de ses concurrents. Comme les autres cuiseurs à riz de cette classe, il comprend une cuillère et un verre doseur.

Son fonctionnement est très simple : ainsi, nous n’avons eu qu’à suivre les étapes que nous avons suivies avec le reste des appareils pour cuire le riz et la durée de préparation est d’environ 20 minutes. A chaque utilisation, vous pouvez ajouter un maximum de cinq verres doseurs, car sa contenance est d’un litre .

La machine intègre un système de protection contre l’ébullition à sec. Ce qui garantit de bons résultats. L’adhérence du pot est bonne. L’appareil comprend, d’autre part, une fonction qui maintient la chaleur et une autre qui éteint automatiquement l’appareil. En plus d’être un cuiseur à riz, c’est aussi un cuiseur vapeur. Il est livré avec des accessoires conséquents et les deux fonctions peuvent être utilisées simultanément.

Cuiseur à riz Clatronic RK 3566

Points forts:

  • Récipient amovible;
  • Fonction de maintien au chaud.

Points faibles :

  • Anti adhésif améliorable.

Sa couleur blanche attire immédiatement l’attention et il est accompagné de trois extras :

  • une cuillère ;
  • un verre doseur ;
  • un accessoire cuiseur vapeur..

Ce modèle, en plus d’être utilisée comme cuiseur à riz, permet la cuisson à la vapeur de différents aliments, comme le poisson, les légumes, la pomme de terre, les œufs et plus encore. Pour ce faire, son mode d’emploi comprend un tableau où vous pourrez vérifier les quantités , les temps de cuisson et l’ eau nécessaire pour faire cuire chacun de ces éléments. Toutefois, il est préférable de prendre ce tableau comme une estimation et d’ ajuster ces valeurs à vos besoins et à la façon dont vous aimez le plus la nourriture.

Avec une puissance de 700 watts , son fonctionnement n’est pas compliqué non plus et vous pouvez cuisiner entre trois et dix verres de riz. Soit un total de 1,3 kg. Cependant, sur la base de notre tests, nous ne recommandons pas d’atteindre cette limite.

Bien que le riz ne soit pas au point que d’autres options évoquées plus hautes, le résultat n’est pas si déplorable. Avec ce modèle, la règle selon laquelle pour chaque quantité de riz, vous devez verser environ deux quantité d’eau est la formule qui fonctionne le mieux.

Les meilleurs cuiseurs à riz électriques pour votre maison : Guide d’achat et d’utilisation

Comment utiliser le cuiseur à riz électrique ?

Les propositions choisies pour cette comparaison montrent que l’utilisation de ces appareils est très simple. Ils comprennent un seau où il faut verser le riz que l’on veut cuire. Et en termes de quantité d’eau, il suffit de suivre les instructions suggérées par les fabricants. Selon la quantité de riz à cuire, vous aurez besoin d’un tel ou tel volume d’eau.

Ensuite, connectez le cuiseur à riz au courant électrique et appuyez sur le bouton d’ alimentation. Après quelques instants, vous sélectionnez la commande de cuisson, qui est marquée par le mot « Cook ». Lorsqu’elle est cuite et que la machine a absorbé toute l’eau, elle s’éteint automatiquement, sans laisser la chaleur s’échapper.

Combien de temps dure la cuisson de riz ?

Le temps de cuisson est habituel : en 20 minutes environ vous aurez votre riz prêt.

Les critères à prendre en considération lors de l’achat d’un cuiseur à riz

  • Design : il est important d’opter pour une machine ayant de l’attrait. Vous devez donc accorder une attention particulière à la qualité de construction. Il en va de même pour les matériaux de construction et la finition.

 

  • Capacité : Tous les pots n’ont pas la même capacité. Ainsi, selon vos besoins, vous opérez pour ce qui vous conviendrait le mieux. Que vous vivez, célibataire, en petite famille, ou en famille élargie, il y a forcément un modèle pour vous.

 

  • Puissance : Bien qu’une puissance plus élevée entraîne une cuisson plus rapides, la consommation d’énergie l’est, tout de même, proportionnelle. Les grands cuiseurs à riz ont une puissance plus élevée que les petits et les moyens.

 

  • Expérience d’utilisation : Le cuiseur à riz offre t’il de bonnes performances? Comment se présente le riz après cuisson? Voilà des questions que vous devez vous poser pour vous assurer de l’expérience d’utilisation de votre cuiseur.

 

  • Autres : Facilité de nettoyage et incorporation de fonctions supplémentaires. Comme fonctionnalités supplémentaires, on peut citer le maintien au chaud, l’arrêt automatique ou la protection contre l’ébullition.

Aussi, il importe de savoir si la machine permet de préparer d’autres aliments. Le type d’adhérence du seau est également à prendre en considération.

Découvrez également :